Bénarès, lever du jour sur le Gange : une expérience inoubliable.

Nous sommes arrivées à Bénarès samedi matin.

Ville troublante, délirante, démesurée en tout. Ville sacrée et céleste.

Beaucoup de choses à dire sur le sein des seins sacrés de l’Hindouïsme mais avant de vous emmener en balade, je devais vous raconter.

Lever du jour sur le Gange – copyright Carolina Milazzo

Lundi et mardi matin nous sommes allées, au lever du jour, nous asseoir sur les ghâts du Gange (les ghâts sont les dédales de marches qui plongent dans le fleuve sacré).

Les Ghâts sont un des principaux lieux de vie de la ville, on y mange, on s’y délasse, on s’y retrouve, les gamins y jouent au cricket, les sâdhus y viennent méditer ou fumer leurs shiloms, les bœufs s’y baignent, on y prie, on y fait sa toilette et on s’y baigne.
Lundi, puis mardi, à chaque fois que l’astre roi s’est éveillé de sa torpeur nocturne, une émotion immense m’a saisie. Plus forte que tout ce que je n’ai jamais vécu. La seule expérience approchante s’étant déroulée le 31décembre 2002 en plein réveillon du nouvel an, plage de Copacabana – Rio de Janeiro.

Explosion interne, crash de météorites émotionnelles, rire et pleurer, comme un parfait alignement des éléments : l’univers, le feu, l’eau, la terre et tout au bout de la chaîne : moi.

Ce n’est pas une expérience que l’on a la chance de vivre souvent. Rien que d’y repenser les larmes me brouillent les yeux. Cet alignement parfait, cosmique, céleste, magique.

Comme avant de mourir, dit-on, j’ai vu ma vie passer devant mes yeux. La dernière fois, en 2002, cette expérience m’avait fait changer de vie assez drastiquement. Mes proches, mes amis, vous étiez tous avec moi, comme sentant, comme on n’a pas souvent la chance de le faire, que l’on ne fait qu’un avec l’univers. Tout est dans le tout et l’avenir tranchera…

Cette fois encore les éléments m’ont transcendée, j’ai revu tout ce par quoi j’étais passée, les bonnes et les mauvaises expériences, comme un lavement émotionnel. Je suis restée une heure sans pouvoir sécher mes larmes, simplement le regard fixé vers l’horizon, vers ce lever de soleil magique.

Je vous laisse découvrir ces quelques images et vous invite à venir vous asseoir sur les bords du Gange au lever du jour…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s