Arrivée à Agra et derniers contacts avec la capitale New Delhi

5h15 départ de la Guest House. Traversée nocturne de Main Bazaar, la rue principale de Parha Ganj. Nous savons que la distance qui nous sépare de la gare n’est pas longue, tout au plus une quinzaine de minutes mais il n’empêche… nous ne sommes pas rassurées ; nos gros sacs sur le dos, les odeurs matinales – chapati préparées dans la rue et terre humaine – les premiers vendeurs de rue, et, évidemment les premiers racoleurs « rickshaw m’ame ? »… Arrivées à la gare, un monde fou, emportées dans la cohue nous arrivons dans l’espace où sont affichés les horaires de train. Tout en Hindi. Alors… Un homme vient nous sortir, les foreigners ne sont pas autorisés, réservé aux Indiens.

On trouve la file, un homme en kaki, style officiel, nous demande nos billets. On lui montre. Il assure que notre train est annulé que nous devons monter à l’International Tourist Bureau, je le regarde et lui crie dans la foule que c’est fermé, que l’Office n’ouvre pas avant 8h, répète « canceled, go there, go »… Bon… Dans le doute, on prend l’escalier sur la droite, il fait nuit, on croule sous nos sacs… Quoique moins lourds car nous avons déjà envoyé à Rishikesh les stylos destinés à l’école gouvernementale pour le compte de l’association 1, 2, 3 India. C’est pourquoi nous avons cherché comment envoyé un colis. Un truc que nous saurons faire si besoin plus tard. Nos sacs sur le dos donc, nous empruntons le petit escalier sur la droite, nous montons, enjambons des corps endormis sous des couvertures sales, pareils à des cadavres abandonnés dans les marches, quelques restes d’un repas sont explosés, attention à ne pas tomber. Mon amie est déjà à l’étage, je l’entends me dire, « oh oh… » je sens dans sa voix que quelque chose de match pas, sans comprendre vraiment ce qu’elle me dit, la tension, l’inquiétude, elle est concentrée, le moment est grave. Je la rejoins. Effectivement, sur la porte, un énorme cadenas confirme l’évidence, l’International Tourist Bureau n’ouvre qu’à 8h soit dans 2h30. Dans l’obscurité, le silence sourd du couloir, une ombre, un homme. Il commence à nous parler, avant de chercher à comprendre, mon amie me dit « on descend » pas de discussion. Je sais que le moment n’est pas à rêver. Il faut être efficaces, rapides, redescendre, reprendre notre chemin, courir jusqu’au train. Encore un fake. Et, comme dit mon amie, le faux officiel qui nous a orienté vers ce plan foireux, mérite définitivement la palme d’or. Punaise. Et je reste polie. Quand on croyait avoir compris comment ne plus se faire avoir, la dernière impression de Delhi est rude. Avec le recul, nous avons su être suffisamment maîtres de nous mais là… nos sacs, nos papiers, nos passeports, le fric, les ordis, tout sur le dos, dans l’obscurité de ce couloir… je dois bien l’avouer, nous avons eu chaud.

arrivée à agra

Au sens propre et au sens figuré. C’est en nage que l’on monte finalement dans le wagon. Bouleversées mais conscientes. En tout cas bien réveillées.

Le premier voyage en train n’a rien d’épique, celui que nous vivrons entre Agra et Jhansi fut beaucoup plus exotique. Mais c’est une autre histoire. En première classe, les deux heures que nous avons passées dans ce wagon sont passées à tout allure. Un genre de TGV à l’indienne avec petit déjeuner : thé-galette, thali, céréales, lait.. Ca n’en finissait plus.. Un restaurant sur rail. Et, l’arrivée à Agra.

Les dernières minutes de ce voyage ont intégré la liste des moments les plus durs que mes yeux aient vu. Nous sommes descendues du train, blanches et choquées. 3ème jour et bam dans ta face. je vous raconterai plus longuement dans un prochain post.

 

Publicités

4 réflexions sur “Arrivée à Agra et derniers contacts avec la capitale New Delhi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s